webleads-tracker

15/08/2018

Focus n°5 | La RGPD, la réforme de la transparence

 

Les consommateurs sont de plus en plus attentifs à l’utilisation de leurs données. Ainsi, 54% d’entre eux se disent plus vigilants sur Internet par rapport aux années précédentes. Par ailleurs, 10% d’entre eux souhaiteraient ne plus communiquer d’informations, car quasiment un quart craint leur utilisation et exploitation sans leur accord (Etude Médiamétrie /Institut Mines-Télécom – 2017).

Face à une défiance de plus en plus forte des consommateurs, le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) mis en place le 25 mai 2018, vise à leur redonner confiance. Cette nouvelle réglementation déployée à l’échelle européenne renforce les grands principes de la Loi Informatique et Libertés (1978) et redonne davantage la main aux consommateurs..

De leur côté, les entreprises doivent respecter plusieurs principes. Dans le cas contraire, elles risquent d’être fortement sanctionnées : le non-respect des directives peut entraîner des amendes allant jusqu’à 4% du chiffre d’affaires mondial de l’entreprise ou 20 millions d’euros.

Les principes à respecter selon le site de la CNIL :

 

Définir les objectifs du fichier

Avant toute collecte et utilisation de données personnelles, le responsable de traitement doit précisément annoncer aux personnes concernées ce à quoi elles vont lui servir. Ces objectifs, appelés « finalités », doivent respecter les droits et libertés des individus. Ils limitent la manière dont le responsable pourra utiliser ou réutiliser ces données dans le futur.

Vérifier la pertinence des données

Seules les données strictement nécessaires à la réalisation de l’objectif peuvent être collectées : c’est le principe de minimisation de la collecte. Le responsable de traitement ne doit donc pas collecter plus de données que ce dont il a vraiment besoin. Il doit également faire attention au caractère sensible de certaines données.

Limiter la conservation des données

Une fois que l’objectif poursuivi par la collecte des données est atteint, il n’y a plus lieu de les conserver et elles doivent être supprimées. Cette durée de conservation doit être définie au préalable par responsable du traitement, en tenant compte des éventuelles obligations à conserver certaines données.

Respecter les droits des personnes

Des données concernant des personnes peuvent être collectées à condition qu’elles aient été informées de cette opération. Ces personnes disposent également de certains droits qu’elles peuvent exercer auprès de l’organisme qui détient ces données le concernant : un droit d’accéder à ces données, un droit de les rectifier et enfin un droit de s’opposer à leur utilisation.

Sécuriser les données

Le responsable de traitement doit prendre toutes les mesures nécessaires pour garantir la sécurité des données qu’il a collectées mais aussi leur confidentialité, c’est-à-dire s’assurer que seules les personnes autorisées y accèdent. Ces mesures pourront être déterminées en fonction des risques pesant sur ce fichier (sensibilité des données, objectif du traitement…).

 

A ce jour, 19% des Français ont connaissance de cette nouvelle réglementation, et la moitié considère qu’elle ne permettra pas une meilleure protection ou un meilleur usage de leurs données personnelles (Observatoire des Services Clients 2017 – BVA / Viseo Conseil).

Dans ce contexte de défiance et de durcissement des règles, les marques ont tout intérêt à s’emparer du sujet et jouer le jeu. D’ailleurs, la vocation initiale de la RGPD est d’instaurer une meilleure relation de confiance entre les entreprises et leurs clients. Lorsqu’ils sont interrogés sur les conditions pour lesquelles ils accepteraient de communiquer leurs données, certains évoquent leur bonne exploitation ; à des fins notamment de personnalisation. Ce que confirme la récente étude SAP/Hybris Consumer Insights 2017 : 71% des Français se disent prêts à communiquer leurs informations personnelles en échange d’une expérience client optimale. Aux marques, donc, de tirer avantage de la situation.

Ces initiatives vous inspirent ? Vous voulez, vous aussi, faire partie de cette génération d’entreprises qui exploitent finement la connaissance client ? Voici le guide complet pour vous aider (Focus RGPD, page 22) …

 

Notre focus Data est maintenant terminé mais nous ne manquerons pas de vous transmettre de nouveaux focus ! Continuez de nous lire 🙂

 

 

Vous aimerez aussi :

Laissez un commentaire