webleads-tracker

21/11/2017

Charlie Hebdo : le bad buzz de 3 Suisses ou les frontières floues de l’opportunisme marketing

 

3 Suisses a choqué en publiant hier matin sur Facebook un « Je suis Charlie » à ses couleurs qui a aussitôt déclenché l’indignation des internautes. Je n’ai pas envie de reproduire ici certains des innombrables commentaires – rageurs, indignés ou donneurs de leçon – que cette initiative a suscités. La presse s’en est chargée, amplifiant le bad buzz, si besoin était.

Détournement honteux ? Hommage sincère ? Opportunisme de mauvais aloi ? Récupération publicitaire ? Personnellement, je crois plutôt à une maladresse de 3 Suisses qu’à une volonté délibérée de la marque de tirer partie de la situation.

En fait, je n’avais pas l’intention de parler de cette affaire ici jusqu’au moment où je suis tombé sur ça sur Twitter :

Uber_Charlie Hebdo

En matière d’opportunisme, il me semble qu’Uber va bien plus loin, avec cette offre publiée le 7 janvier, que 3 Suisses. Je trouve ça beaucoup plus choquant. Mais ce n’est pas Uber qui fait l’objet d’un bad buzz. C’est 3 Suisses, malgré les explications données par la marque sur sa démarche.

Et alors ? Alors rien. Simplement, je m’interroge sur la géométrie variable de nos indignations… et aussi sur la légitimité des marques de se mêler de tout à tout moment.

CTA-service-client-T2

Vous aimerez aussi :

2 Commentaires

  1. Laurent
    Répondre

    bonjour

    attention, ce n’est pas le compte de Uber mais un simple compte de quelqu’un qui fait de l’affiliation avec Uber.
    Ne pas confondre, car il a pris leur logo. Méfiance 🙂

  2. Brendan Natral
    Répondre

    Merci pour cette précision, Laurent.

    Tant mieux si ce n’est pas Uber : cette offre m’a choqué et chagriné car j’utilise régulièrement les services d’Uber et je les apprécie. Quant au tweet en question, quel que soit son auteur, je maintiens ce que j’ai dit dans le billet : opportunisme de mauvais aloi qui, pour le coup, aurait mérité un bad buzz, bien plus les 3 Suisses…

Laissez un commentaire