webleads-tracker

15/08/2018

Alexa, le futur nom de tous les office managers ?

Toujours au courant des dernières news, nos bons amis de Contact Distance – la meilleure newsletter de la galaxie et de sa grande périphérie – nous signalent qu’Alexa, l’assistant vocal intelligent d’Amazon, a appris à parler français ! Voilà donc levé, par la grâce de l’apprentissage automatique, le principal obstacle à son arrivée dans les foyers de l’Hexagone. C’est prévu pour le mois d’avril, a priori en même temps que les enceintes Echo et Dot qui vont avec – je dis a priori parce que Contact Distance utilise un conditionnel qui laisse planer un doute. Comme Alexa est embarquée dans lesdites enceintes – dont il s’est vendu « plusieurs dizaines de millions » aux États-Unis à l’occasion des fêtes de fin d’année 2017– on ne voit pas trop à quoi servirait d’annoncer l’arrivée d’Alexa en France et pas celle des enceintes. Ça c’est pour la version « familiale », mais ce n’est pas tout : Amazon a annoncé fin novembre 2017 la version professionnelle de son assistant intelligent. Aucune raison pour qu’elle reste cantonnée de l’autre côté de l’Atlantique puisqu’il paraît qu’elle parle français maintenant 😉

Alexa for Business, pas sûr qu’on en rêvait… mais Amazon l’a fait…

La promesse d’Alexa for Business, c’est d’offrir au bureau « tout ce que aimez avec Alexa à la maison ». Non seulement ça va vous aider à mieux vous organiser, mais ça va aussi vous rendre beaucoup plus productif. Les services d’Alexa seront disponibles sur votre enceinte Echo personnelle  — que vous allez désormais devoir transporter avec vous tous les jours (l’occasion de vous faire offrir un sac plus grand pour votre prochain anniversaire) — et aussi sur des enceintes partagées qui seront dispersées un peu partout dans les locaux. Et pour que ce ne soit pas le complet bazar, Amazon fournit — comme vous vous en doutez — le service permettant à votre administrateur de gérer de manière centralisée toutes les enceintes Echo, leurs utilisateurs et les skills (petits programmes spécialisés que vous ne manquerez pas de développer) publics et privés.

Vous vous demandez à quoi peu ressembler la vie avec Alexa for Business ? C’est dans la vidéo. A vous de voir si cela vous fait envie. Personnellement, pas plus que ça, même si je reconnais que ça peut mettre de l’huile dans les rouages du quotidien au bureau… Je trouve quand même très bizarre et pour tout dire suspect que les personnes mises en scène dans ce joli petit film de propagande soient toutes des femmes… Alexa a un problème avec la gent masculine ou quoi ?

Alexa ou un(e) autre, prolifération en vue !

On nous explique ici qu’avec son « Alexa Pro », Amazon a une longueur d’avance sur ses concurrents sur le créneaux des assistants intelligents. Les autres (Google, Apple, Microsoft…) ne sont pas encore sur ce marché très prometteur des assistants vocaux qui vont s’infiltrer dans tous les processus de l’entreprise et dans tous les métiers.

D’après une étude de Tractica, nous devrions être 1 milliard à utiliser un assistant pro de ce type à l’horizon 2025 — un marché qui pèsera alors la somme rondelette de 7,7 milliards de dollars. On veut bien croire ce que raconte Tractica, mais la marche à franchir en 7 ans est quand même haute : ces systèmes ne comptent que 145,2 millions d’utilisateurs pour le moment. Il ne vous échappera pas, dans le graphique prospectif ci-dessous, que c’est le Service Client et le marketing qui vont tirer le marché…

Encore une histoire à suivre 😉

 

Vous aimerez aussi :

Laissez un commentaire