Blog

Et vous, quel cadeau faites-vous à vos clients ?

19 septembre 2013

Faut-il offrir un cadeau à ses clients à l’occasion des fêtes de fin d’année ? Voilà une bonne question ! Le cadeau client est un grand classique des stratégies de fidélisation mais les pratiques diffèrent beaucoup selon les secteurs d’activité, la taille de l’entreprise et plus encore selon qu’on est dans le B2B ou le B2C… Côté B2C, difficile de s’aligner sur ce qu’a fait la compagnie aérienne canadienne WestJet : offrir à 250 de ses passagers le cadeau de leur choix, livré à l’arrivée sur le tapis à bagages. Résultat, une opération montée de main de maître et un formidable coup de pub : la vidéo, postée sur YouTube le 8 décembre 2013, totalisait 31 958 769 vues le 22 décembre à 16h00 ! Si vous ne l’avez pas vue, c’est ici et cet article du Huffington Post vous explique en partie les tenants et aboutissants de l’affaire. Évidement, ce n’est pas à la portée de tout le monde, sachant que c’est surtout une très belle réussite marketing.

B2C : bon de réduction ou vrai cadeau ?

Si votre objectif n’est pas de déclencher un mégabuzz mais juste de faire un geste envers vos clients, il me semble que les deux premières questions à se poser sont : « à quels clients faut-il offrir quelques chose ? » et « quoi ? ». A la première,  on a tendance à répondre spontanément « aux meilleurs clients », en se basant sur les historiques d’achats. Il est moins facile de répondre à la  deuxième question. Un coupon de réduction ? Un vrai cadeau ? Un statut VIP ? L’éventail des possibles est large et si cela dépend beaucoup du budget dont vous disposez, il me semble que la tendance B2C n’est plus vraiment d’offrir le même gadget à tous les « heureux élus »… Un petit effort de personnalisation s’impose et si vous avez un bon CRM, vous disposez de tout un tas d’informations pour multiplier les chances de faire vraiment plaisir sans dilapider votre budget. Ce ne sera pas une véritable personnalisation mais avec une petite dizaine de catégories, vous devriez vous en sortir et réussir à tomber juste.

B2B : qui offre à qui ?

Dans le monde B2B, la donne est un peu différente. Le cadeau de fin d’année aux « meilleurs clients » reste une pratique assez répandue dans certains secteurs mais ne va pas sans difficultés. D’abord, qui offre à qui ? Le commercial à l’acheteur ? Le patron à son homologue ? La question fait souvent débat au sein des entreprises. Ensuite, faut-il exclure de la liste les entreprises avec lesquelles une grosse affaire est en cours de négociation ?  Hmmm ! ça se discute : cela pourrait être mal interprété… Enfin, quelle est la limite à ne pas franchir en termes de valeur intrinsèque du cadeau ? Il y a là quelques règles fiscales et comptables à respecter pour ne pas tomber à pieds joints dans la catégorie « pots de vin »… Vous trouverez quelques précisions bien utiles sur cette page.

Dans tous les cas, en B2B comme en B2C, le cadeau s’adresse à une personne. L’originalité est toujours payante, à condition de ne pas tomber complètement à côté de la plaque… Donc cherchez à personnaliser. Et si le cadeau est modeste en valeur, vous pouvez le rendre « inoubliable », en choisissant un mode de livraison atypique et, bien sûr, en soignant et en personnalisant vraiment le petit mot qui l’accompagne… Bonnes fêtes !

Ce contenu vous a plu ?

Inscrivez-vous à notre newsletter